1931 1935 La grande crise

.

1929, Sables d'Or les Pins, la ville balnéaire la plus moderne de France !

10 hôtels, 60 villas, 30 magasins et appartements, soit plus de 1 000 chambres avec le confort moderne, l'eau et l'électricité, dit le dépliant

Golf, tennis, école d'équitation, casino, dancing, parcs et jardins, nombreux commerces.

Communications rapides avec Paris par voie ferrée par Lamballe, avec Londres par Saint-Malo puis Dinard.

Grand renfort de publicités attractives : la saison 1929 est un triomphe dépassant toutes les prévisions.


la-foule.jpg


affiche.jpg


depliant-pub-1929.jpg


depliant-touristique-en-anglais.jpg


programme-saison-1927.jpg

Le krach boursier de 1929 frappe la jeune station de plein fouet et la "société foncière de Bretagne et de Normandie" est dissoute.

La clientèle anglaise ne vient plus à Sables d'Or mais les dirigeants essaient de sauver la saison touristique de 1930 en organisant de grandes fêtes avec leurs dernières finances.

Malgré cela, beaucoup de riches clients ne viennent plus, la station périclite et, en 1932, le Palais des Arcades est saisi et vendu aux enchères.

Roland Brouard, ruiné et malade, meurt en 1934.

 


.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site